Home Boot Bemanning Project Fotoalbum Logboek Kortom Contact Links Franšais English

Retour à l' Aperçu général, cliquez ici.

Nos pages en français (9)

 

4. La Grèce 5

Vagabondages en pays hellénique (2): après l'hiver à Nieuport, le printemps, l' été et l' automne 2011

 

 

Nous avons passé plus de quatre mois en Belgique et ne retournons à Lefkas que fin mars: ceci n'est nullement un choix délibéré mais la conséquence de travaux totalement inattendus sur la carène de notre bateau.

 

Reflexions à l'approche du départ.

 

 
 

Demain c'est le jour J. Nous repartons pour Lefkas. Vers notre bateau. Un goût amère subsiste car la séparation a été longue en nous continuons à en vouloir au chantier de Nieuport non seulement pour le mauvais travail mais aussi - et peut-être plus encore - pour le manque total d'implication commerciale, le manque de sens des responsabilités. Mais notre hivernage a connu aussi - et surtout - de nombreux moments de bonheur et de joie. Avant tout le fait de revoir Olivier et Helen, prendre avec eux ces petites habitudes si charmantes - ainsi les petits dîners ensemble -, le fait de les sentir proches ( et heureux ). Moments de félicité simple mais combien importante. Moments sympas aussi que de revoir proches et amis de Nieuport: Chris et Paul qui comptent faire une belle navigation vers les Anglo-Normandes à bord de leur Tradewind au début de l'été car si nous espérons que nos renseignements pourront leur être utiles, reparler de nos expériences nous a permis de revivre nos trois belles traversées vers les îles de la Manche! Autres plaisir que nos ballades à bicyclette, presque quotidiennes, - en moyenne 20 km parfois 30 - le long de la Promenade, ou suivant les berges en remontant de l'Yzer vers Diksmude, ou par la réserve naturelle, ou encore vers Oostduinkerke, et à quelques jours de notre départ, vers le clubhouse complètement rénové du VVW-Nieuwpoort. En fait nous avons eu un hiver plus chargé que prévu et les jours ont passé si vite! Nous emportons pas mal de matériel de chez Westdiep et Turbo's Hoet à Nieuport. La grand-voile a été controlée par Wittevrongel Sails à Blankenberge, nous avons fait réadapter notre bimini encore mieux à notre usage-sur-petit-bateau chez Guy Toussein. Les visites médicales pour les différents check-up n'ont pas manqué non plus à notre liste. Nous nous sommes à nouveau balladés à Bruges et à Gand. Parmi d'autres, nous avons rencontré Lieven - un des frères de Kaat - qui est revenu nous voir à Nieuport, nous avons eu la visite de Liesbeth ( la lectrice de notre site la plus assidue ) et Leo - nos anciens voisins de ponton, de Christine et Paul du " Gaviotta " qui hiverne en Turquie, de Kris et Brigitte que nous devrions revoir cet été à Lefkas. Enfin demain nous passons par Hastière voir Renate - la soeur de Kaat - et Guido [ Hans et Marleen, un autre frère de Kaat, nous ont fait la surprise de nous rejoindre à Hastière ]. Le retour en Grèce. Mais quelle Grèce? Beaucoup aura-t-il changé? La vie y a été dure cet hiver. Le pays a connu au cours de l'année dernière dix grèves générales et un grand nombre de grèves plus catégorielles. La troïka des instances internationale et Européennes a négocié avec le gouvernement Papandréou - et imposé! - un plan de rigueur très sévère en échange du sauvetage financier (provisoire). La responsabilité des gouvernements grecs successifs est énorme mais ce sont actuellement surtout les plus faibles qui sont durement touchés par les mesures d'austérité. Le chômage des jeunes s'accroît encore - une dangereuse bombe à retardement! Le pays s'enfonce dans la récession. Le montant de la dette est dramatiquement revu à la hausse avec une régularité angoissante et les agences de notation ne cessent d'abaisser l'indice de confiance. Au cours de cet hiver nous avons suivi la situation au quotidien. Côté dépenses le gouvernement semble plus ou moins contrôler les choses mais les rentrées ne suivent pas: comme dans le passé la Grèce peine tragiquement à recouvrer les impôts.

En Belgique les interminables négociations n'ont toujours pas abouti à la formation d'un gouvernement. La Belgique est un " état sans nation ": la formule de Manlio Graziano concernant l'essence politique et les racines de l'Italie est applicable à la Belgique. Pourtant ce n'est que parce qu'un parti politique, en son essence indépendantiste, utilisant le sous-courant populiste de droite qui est de plus en plus présent dans toute l'Europe, est devenu le plus grand parti de Flandre lors des élections de juin 2010, que l'indispensable - sans doute l'inévitable - compromis dans ce pays complexe est jusqu'à présent impossible. La responsabilité des partis francophones est énorme. Par leur refus obstiné de résoudre ce dossier-symbole qu'est la scission de l'arrondissement Bruxelles-Halle-Vilvoorde (BHV) ils ont permis à un parti réticent à tout compromis et qui a pour objectif final la fin de la Belgique, d'exiger de façon exacerbée la réalisation de revendications flamandes (légitimes). Une communication adroite ( e.a. même par la participation réussie à des émissions de télé-divertissement de très grande écoute ) et la capacité d'utiliser avec succès - sympathie même - les tendances populistes présentes dans un segment " fertile " de l'électorat flamand, ont eu l'effet d' "agrandissement" et d'un certain " mépris de l'autre " escompté: la NVA est devenu avec 30% des voix le plus grand parti de Flandres. Alors que l'on entend prétendre que quatre-vingt pour cent des Flamands soutiendrait les revendications (minimales) mises sur la table de la négociations, une grande majorité rejette la scission du pays. Les partis francophones prétendent avoir évolué à maxima à l'encontre des exigences Flamandes. Blocage alors, car c'est toujours un précipice qui sépare les deux protagonistes respectivement majoritaires, et par conséquent les plus "responsabilisés" par le résultat des urnes:

Bien qu'après 291 jours il n'y ait donc toujours pas d'accord sur une nouvelle réforme de l'Etat - importants transferts de compétences vers les régions et les communautés, et nouvelle loi de financement - et qu'un nouveau gouvernement n'ait pu être formé, le pays n'est nullement sans gouvernance: les quatre gouvernements "régionaux" exercent pleinement leur compétence dans de nombreux domaines importants déjà régionalisés ou "communautarisés" et le gouvernement fédéral démissionnaire a dans les faits étendu ses pouvoir jusqu'aux limites de ce qui est constitutionnellement autorisé - certains prétendent au-delà - afin de satisfaire aux exigences européennes.

Pourquoi au départ " vers le soleil de la Grèce tant espéré ", tant de sérieux et de soucis? Qu'est-ce que tout ceci a à voir avec notre voyage? Toutes ces réflexions ont-elles leur place dans un site qui relate un périple à la voile?

Eh bien, voyager, effectuer une longue croisière, partir en navigation sur un voilier, être heureux et chercher la détente, ce ne sont pas des choses qui se réalisent dans un univers coupé des réalités du monde, tel est du moins notre conception. Le contraire ce sont des contes des fées pour touristes que de trop nombreux marchands de rêves et de voyages tentent de faire croire! Mais ce qui se passe autour de nous impose ses conséquences, où que nous soyons. La catastrophe nucléaire après le tremblement de terre et le tsunami au Japon, les révoltes démocratiques en Afrique du Nord et la guerre en Libye, l'accroissement des inégalités et de la pauvreté dans ce monde globalisé, le problème des réfugiés et des flux migratoires ( à jamais "incontenables" malgré toutes les tentatives angoissées de l'homme blanc qui tente de se retrancher dans sa forteresse vieillissante ), les crises financières, économiques et sociales successives, les problèmes énergétiques et l'immense défi écologique, nous touchent de plus près que nous le pensons ... et que tentent de nous faire croire les remèdes de certains politiciens dans ce qui semble être d'ultimes combats pour leur survie politique! ). Il est de notre devoir de nous sentir concernés, impliqués. Certainement quand on peut aller trouver détente et plaisir sur son propre voilier - même petit! - car il s'agit de l'avenir de nos enfants ... et des enfants du monde entier!

 

Nieuport 2010-2011

 

 

Retour à Lefkas ...

 

01.04.11 Lefkas. Depuis lundi nous sommes de retour à Lefkas. Dans l'attente de la fin des travaux sur notre carène nous avons à nouveau pris nos quartiers dans la petite maisonnette de Tony, villa Athene ( websitelink, update 2013 ) à Apolpena. Nous espérons pouvoir mettre le bateau à l'eau au cours de la deuxième quinzaine d'avril: nous voulons profiter du traitement époxy réalisé par le chantier Ionian Composites-Ionian Glassfibre Repair de Leslie Wood pour remplacer tous les passe-coque maintenant vieux de 12 ans. Comme provisoirement nous ne pouvons que suivre l'évolution des travaux, nous avons tout le loisir de perfectionner notre connaissance encore bien trop limitée de l'italien. Alors que nous avons décidé de rester encore quelque deux années en Grèce, car comme dit le poète partir c'est mourir un peu, nous avons aussi repris, depuis deux bonnes semaines, l'apprentissage du grec de façon plus systématique, par la méthode Assimil, car nous ressentons notre connaissance oh combien rudimentaire comme très frustrante dans nos tentatives de communiquer avec les Grecs. Cela ne s'avère pas particulièrement aisé car la grammaire grecque n'est pas simple et nous n'avons pas les rapprochements possibles comme il existent pour l'italien par le latin et le français. La connaissance du grec ancien amène parfois même encore plus de confusion, certainement au début de l'apprentissage de la démotique. Mais nous nous y mettons hardiment: tous les jours - après une heure d'italien -, une heure de grec, à deux et avec les CD ( MP3 incl.) qui accompagnent le manuel de la méthode Assimil version française car l'Assimil langue de référence néerlandais n'offre toujours que la version plus ancienne avec cassettes audio.

 

27.03.211 la traversée de V8-sep-15===> En novembre 2008 nous avons visité VENISE, cliquez ici pour lire le récit de cette visite de trois jours, et ici pour voir les photos

 

Bien que le temps n'ait pas été réellement beau et stable les premiers jours après notre arrivée - températures assez fraîches, de temps en temps une averse et pas mal de nuages -, nous n'avons pas eu à nous plaindre de ce début de printemps: absence de situations ou de circulation stressantes lors du voyage en voiture de Nieuport à Venise ( week-end donc peu ou pas de poids-lourds ), une traversée en ferry vers Igoumenitsa calme et confortable ( cabine extérieure, avec bain (!), frigo et télé suite à un changement de catégorie imposé mais sans réelle majoration ), à notre arrivée un pronostique favorable quant à l'avancée des travaux sur la carène, et une nette amélioration de la météo en perspective.

 

notre cabine à bord du Lefkas Ori,villa Athene ( websitelink, update 2013 )à Apolpena-Lefkada, Nehalinnia dans sa nouvelle robe d'époxy

Tout aurait donc pu augurer d'un début de saison sans soucis ... Aurait, car un accident tragique avait dès le lundi précédant notre départ fortement assombri l'atmosphère: au cours du traditionnel et annuel soapbox race organisé par la British community - cette course sur de folles machines que deviennent des engins bricolés lancés à trop vive allure sur une route en trop forte pente - Mark Wicherley a été très gravement blessé. Maureen et Mark - s/y Options - étaient encore venus, quelques jours avant notre départ fin octobre, nous dire au revoir. Nous avions parlé des travaux à réaliser à notre retour. Mark, homme d'une grande amabilité et dévoué, de surcroît excellent technicien, nous aiderait à changer les passe-coque et il se chargerait également d'effectuer quelques interventions périodiques mais importantes e.a. sur le moteur au cours de ce printemps car ils prévoyaient de reprendre leurs navigations sous peu. Par ce terrible accident le sort en a impitoyablement décidé autrement ...

 

10.04.11Lefkas. Nous venons d'apprendre qu'un jeune Grec de 27 ans qui avait également participé à cette folle course et avait lui aussi été très gravement blessé, est décédé hier ...

 

11.04.11 Lefkas. Mareen a pu faire rapatrier Mark par avion sanitaire spécial en Angleterre ...

 

----> A l'attention de ceux qui désirent être informés de l'évolution de la santé de Mark, maureenandmark.blogspot.com dispense un bulletin régulièrement mis à jour

 

 

 

27.04.11 Lefkas Marina.

Leslie Wood a achevé les travaux jeudi passé: passe-coque et vannes sont remplacés et le coppercoat antifouling a été légèrement poncé pour l'activer. Après trois jours de dur labeur nous avons rendu la coque et le pont à nouveau présentables: l'épaisse couche de poussière et de crasse collante et les striés de pluie séchée avaient mis notre bateau en un bien triste état, mais après un lavage répété, à grande eau, et un polissage méticuleux Nehalinnia avait retrouvé une apparence plus accueillante.

Si le nord de l'Europe jouit d'un temps assez stable, ensoleillé, relativement sec et chaud, le printemps en cette deuxième partie d'avril est plutôt hésitant et instable. Les nuages et la pluie ne sont pas loin: après une belle journée bien souvent la pluie prend sa revanche.

 

Mais en ce dimanche de Pâques il fait vraiment beau: une excellente occasion pour aller déjeuner, en compagnie de Penny et Keith au Katoghi de Peter et Alison à Vafkeri : ils nous y servirons le tradionnel rôti d'agneau pascal!

 

To Katoghi - couleurs de printemps à Vafkeri - sur la route du retour, vue sur Nidri et les îles

 

Et puis ... enfin ...

 

Mercredi 26 avril 2011

 

Contre toute attente - chose bien inespérée! -, nous avons obtenu la mise a l'eau hier matin!

 

 

A 11H30 notre bateau avait regagné son emplacement dans la marina après près de six mois sur le terrain. Le nettoyage de l'intérieur pouvait commencer ...

 

26.05.11 Lefkas Marina. L' accident de Mark n'a pas seulement brouillé le planning de la préparation du bateau en avril - jusqu'au vendredi 6 mai nous avons dû louer la petite villa à Apolpena, en soi pas vraiment désagréable! -: ce mois-ci aussi les choses ne se passent pas comme nous l'aurions pu espérer. En cette période de préparation et de mise à l'eau de si nombreux bateaux les meilleurs mécaniciens sont hyper-occupés, aussi devons nous patienter jusqu'au samedi 29, nous qui les sollicitons avec notre demande bien tardive et non-planifiée. Au cours du voyage nous avons toujours effectué l'entretien de routine nous-mêmes mais les 1200 heures-moteur exigent une intervention plus importante, à laquelle nous ne voulons pas nous risquer. De plus certaines pièces doivent être (déjà!) remplacées, ce qui n'est pas sans susciter quelques doutes quant à la qualité de note moteur Yanmar!

 

météo avril 2011

nombre de jours

 
 

clair

15

 
 

( peu ) nuageux

6

 
 

couvert

9

 
 

+ pluie > 6h

5

 
 
 
 

météo mai 2011

nombre de jours

 
 

clair

11

 
 

( peu ) nuageux

10
 
 

couvert

10
 
 

+ pluie/averses

8
 
 

vent > 30nds

2 (Ely)

 

De plus la météo plutôt capricieuse qui semble vouloir perdurer complique l'annuel entretien des vernis ( indispensable protection de l'agression du soleil ), le traitement des tauds, le nettoyage du mat, de la bôme, des haubans, de l'accastillage et des drisses, l'entretien de l'enrouleur de génois, du guindeau et des winches ( le sable rouge déposé par les pluies et tempêtes d'hiver et la poussière sur l'aire d'hivernage ayant tout encrassé ), de l'annexe et de son petit moteur, le (re)marquage de la chaîne de mouillage etc. Ces conditions météo quelque peu exceptionnelles en Grèce nous rappellent combien il fallait composer avec les averses et pluies des printemps à Nieuport.

 

Alors que le jour la température est très agréable et que les belles journées chassent rapidement le souvenir de l'agaçante pluie de la veille, les soirées sont encore bien trop fraîches. Alors chez Peter et Alison, au Katoghi à Vafkeri - bien sûr dans les montagnes à 450m - dans la cheminée de grosses branches d'olivier se consument lentement. Une chaleur agréable règne dans le petit restaurant ... " kalisperasas ke kalo chimona " - " bonsoir à vous et bon hiver "!

 

 

10.06.11 Lefkas Marina. En ce début du mois nouveau la météo aussi semble avoir changé d'attitude. L'ensoleillement semble plus stable quoique l'après-midi sur le continent des orages affirment par d'impressionnantes formations nuageuses leur menaçante présence. Après qu'une dernière averse, quelque peu avare eut saupoudré la marina plus de sable jaune que de pluie, nous profitons maintenant d'une météo clémente et ensoleillée, avec peu de vent en matinée, celui-ci fraîchit au cours de l'après-midi, parfois fortement.

 

Le moteur a enfin reçu les soins indispensables. Pour achever tout l'entretien Simon qui tient Sivota Yacht Services et jouit d'une très bonne réputation, a dû revenir après avoir constaté lors de sa première intervention l'absence de tous les joints nécessaire à l'installation du nouvel injecteur qui nous avait été livré pour complet lors de notre départ de Nieuport en 2007!

 

Alors, enfin, plus de dix semaines après notre retour en Grèce nous avons pu effectuer notre première et modeste navigation: quinze milles aller-retour vers Ormos Varko.

 

Progressivement une variante se suggère dans le planning pour 2013 vers la Corse: nous explorons - tenant compte e.a. des témoignages et des expériences que nous lisons dans les mails de membres de la Cruising Association - l'éventuelle possibilité d'un "détour" par la Sicile et la Sardaigne.

 

En ce qui concerne la Grèce nous avons tiré de notre périple vers la Pagasitikos Kolpos et Hortó en 2009, quelques enseignements non sans importance pour nous et notre petit bateau:

(1) il n'y a en Grèce qu'un nombre limité de bons ports sûrs ( princ. les marinas ), ce facteur est déterminant compte tenu de la taille et de l'autonomie de notre voilier, pour autant que nous voulions que nos navigations soient agréables

(2) les Cyclades n'entre pas en ligne de compte pour ces raisons

(3) quelques jours au mouillage est une belle expérience mais ensuite ou en cas de menace ou détérioration météo nous voulons regagner ou pouvoir trouver refuge dans un port sûr bien équipé offrant eau, électricité et douches

(4) le surnombre de bateaux non pour le moins la conséquence des innombrables voiliers de location - en région ionienne, dans le golfe Saronique, dans les Sporades -, souvent en flottilles ( ce qui ne rend la situation que plus sensible, comme en témoigne l'attitude de ce responsable de flottille, qui vient de nous être rapportée: celui-ci s'enquerrait avec insistance auprès de voiliers privés quant à leurs intentions à appareiller du quai public prétextant le manque de place pour ses clients qui avaient payé pour des vacances assurées! - et ceci bien avant la toute haute saison!; nous avons connu d'analogues pressions e.a. à Mourtos et à Vathi-Methana Chersonisos ) et l'absence quasi généralisée de toute forme d'organisation prennent trop souvent des formes déplaisantes pour l'équipage d'un petit voilier - être coincé par de bien plus grands bateaux, l'impolitesse d'équipages bruyants - holidaymakers ou Ferienmacher - ce n'est pas ce que nous cherchons!

 

 

Parce que nous ne voulons pas éprouver de sentiment désagréable suite à nos limitations, nous avons décidé après la réalisation de notre projet - jeter l'ancre à Hortó - de prendre la Grèce tel quel - un pays doté de magnifiques possibilité mais au mains de mauvais intendants - et de tempérer nos ambitions! C'est pourquoi nous avons pris un emplacement à l'année à Lefkas Marina, c'est pourquoi le fait de disposer de notre voiture est si important, c'est pourquoi nous aimons aller jeter l'ancre à Ormos Varko où l'eau est d'un bleu turquoise si engageant, ou rejoindre la plage de Milos près d' Agias Nikitas, mais c'est pourquoi aussi nous aimons gagner l'intérieur de l'île de Lefkas ... où le continent, ou encore le Péloponnèse, c'est pourquoi le jour où cela ne nous passionnera plus nous quitterons la Grèce ... sans regret!

 
 

Milos Beach près d' Agias Nikitas

 

 

Regatte organisée au profit de Mark Wicherley

Chorale au Théâtre en plein-air de Lefkada

Manifestation de protestation contre les mesures d'austérité à la Plateia de Lefkas

 

Enfin nous naviguons à nouveau, première ballade, vers One Tree Bay - Ormos Varko!

 

dans le Canal de Lefkas
par vent arrière vers Akra Drepano
Nehalinnia au mouillage, nous plongeons dans l'eau bleu turquoise

 

 

20.06.11 Lefkas Marina. Alors que nous avons opté pour des petites ballades à la journée au départ de notre poste à Lefkas Marina - paresseuses certes, mais oh combien confortables! et encore bien conforté dans notre choix à la lecture de cet email que nous avons reçu par le Mednet de la Cruising Association: 'Far from the madding crowd in the Ionian? posted by [ ...] Hi All, Here we are two bays down from Fiskardo and asking ourselves where everybody came from. The big idea was to cruise in June and early July, laying up until late august to avoid the crowds. All I can say is if this is low season, July and August must be madness! I would be grateful for any members recommendations on special places to avoid the crowds in the Inland Sea and indeed places to avoid unless you want to be able to hop to your boat from deck to deck across the anchorage, which was very much the case last night in Sivota. [...] -, d'autres parmi nos connaissances et amis ont entrepris de beaucoup plus ambitieuses navigations. Parfois il nous est permis de les accompagner par la lecture de leurs récits et notre connexion internet 3G: ainsi nous suivons la croisière tourdumondiste de l'équipage du White Wizard de Nieuport grâce à son blog [en néerlandais uniquement], et le voyage de M. Balthazar - qui l'année passée a fait un aller-retour vers le Liban - de Lefkas à Istanbul. Des navigations dont nous, à bord de Nehalinnia, ne pouvons que rêver grâce à ces récits passionnants. Wil et Jeanine du Windswept sont partis début mai pour une deuxième circumnavigation du Peloponnèse. Christine et Paul du Gaviotta explorent les côtes occidentales de la Turquie. Martine et Guy du Roving Topsy naviguent le long des côtes italiennes, sur la route du retour vers la France ....

Et puis la semaine passée nous sommes allés à la rencontre du magnifique Zoé de nos amis de Menton, Marise et Rinaldo. Ils resteront quelques jours jours à Lefkas avant de retourner vers Leros Cette rencontre d'abord assez inattendue nous a permis d'effectuer ensemble quelques belles ballades dans l'île.

 

A la rencontre de Zoé

Avec nos amis à Porto Katsiki ...

... et au cap Lefkatas

 

 

Et puis vient l'été grec amenant une belle amélioration de la météo ...

 

       

 

tirant des bords vers Lefkada ...

 

portail d'accès de la petite église de Kolivata

 

Clair-obscur à la taverna Kolivata, chez Maria Koliva

 

 

Une exploration en début d'été de la région du Pindos méridional au départ de Kalarrytes

( Kalarrytes, Sirrako, Matsouki, Pramanda, Melissourgi, Plaka )

 

Au cours de l'automne passé les conditions météo nous ont contraints à deux reprises d'annuler notre exploration de la région de Kalarrytes dans le massif du Pindos méridional. Kris et Brigitte qui y ont passé quelques jours au mois d'août passé sont revenus très enthousiastes de ce séjour et ils nous avaient également vivement conseillé leur petit hôtel.

Ce vendredi 24 juin nous partons pour Kalarrytes.

 

       

 

Kalarrytes

 

Ballade de Kalarrytes à Syrrako

 

Syrrako

 

       

 

Le monastère de Kipinas

 

Le monastère de Vyliza

 

Le pont Plaka

 

Durant cinq jours nous traversons de magnifiques paysages de montagne, nous découvrons de charmants et pittoresques villages, nous effectuons de solides ballades, nous découvrons des monastères et des églises abandonnées, nous rencontrons des habitants aimables et hospitaliers. Durant cinq jours nous retrouvons cette Grèce que nous croyions perdue à jamais.

 

Cliquez ici et lisez le récit de cette magnifique ballade: découvertes au départ de Kalarrytes

Les diakopes grecs et le Ferragosto italien approchent ...

 

29.07.11 Lefkas Marina.

 

 

météo juin 2011

nombre de jours

 
 

clair

21

 
 

( peu ) nuageux

6

 
 

couvert

3

 
 

+ pluie/averses

1

 
 

+ orage

2

 
 

vent > 30nds

0

 
 

météo juillet 2011

nombre de jours

 
 

clair

26

 
 

( peu ) nuageux

4

 
 

couvert

1

 
 

+ pluie/averses

1

 
 

+ orage

0

 
 

vent > 30nds

0

 

Temps estival à Lefkas: il fait chaud ( températures à midi de 30 à 38° fort taux d'humidité ). Nous faisons des sorties à la journée dans la Mer intérieure, nous jetons l'ancre et nous nous baignons à One Tree Bay-Varko Bay ou nous nous retrouvons la plage de Pefkouli où nous louons des lits de plage et un parasol: nager, lire et fainéanter, le Farniente! Agios Nikitas et la belle plage de Milos tout près, c'est à éviter car il y a foule maintenant!

 

   

 

 

Les amis viennent, les amis partent: Kris et Brigitte sont maintenant à Lefkas et nous nous voyons régulièrement. Marise et Rinaldo du Zoé font à nouveau route vers Leros. Christine et Guy de M.Balthazar ont atteint Istanbul et la Corne d'Or - le but de leur voyage - et reviennent par une encore longue navigation par le nord de l'Egée vers Lefkas. Martine et Guy ont ramené Roving Topsy en France et espèrent passer un bel été de retour à la maison. Liesbeth et Leo, nos anciens voisins à Nieuport, sont en Irlande sur Shetwins, après une traversée bien venteuse au départ de Falmouth. Par email avec tous nous gardons le contact. Et puis, nous suivons aussi, bien admiratifs, la magnifique navigation du White Wizard nieuportois, qui est arrivé à Tonga!

 

 

   

 

 

L' Eurogroupe de l'Union Européenne et la Banque centrale européenne ont réussi à boucler un deuxième plan de sauvetage de la Grèce après de difficiles négociations. Des grèves générales et de toute une série d'arrêts de travail catégoriels, des manifestations de masse quasi quotidiennes nous n'avons que peu ressenti à Lefkas à quelques coupures de courant et deux petites manifestations près. Encore que. En pleine saison touristique les chauffeurs de taxi ont déclenché une grève contre la libéralisation des licences qui ici entrave sérieusement l'accessibilité de l'île depuis l'aéroport d' Aktio-Preveza. Mais le spectacle de la rue ne révèle que très peu de la crise qui à en croire les agences de notation rapproche dangereusement la Grèce de ce qui est indiqué par la notion - encore assez confuse dans toutes ses conséquences - de faillite d'un Etat dans la zone-euro. Si le jour l'on voit moins de consommateurs sur les terrasses, si de nombreux commerces semblent en vain attendre les clients, le soir - comme toujours - tout s'anime. Sur le quai sud - là où de nombreux yachts sont amarrés - il y a foule. Du côté de la promenade nord dans les restaurants les tables sont bien occupées. Nous apprenons néanmoins que les commandes sont moins abondantes, que les assiettes retournent moins pleines aux cuisines - pour de nombreux Grecs la table de restaurant surchargée était devenu le signe extérieur d'une aisance que l'on se plaisait à étaler. Moins de gaspillage donc. Oui, il faut bien que la perte de pouvoir d'achat ait quelque conséquence, les prix n'ayant pas baissé, au contraire.

Lors des élections locales et régionales de l'automne passé, une reforme administrative a été réalisée - ainsi le nombre de municipalités a été réduit de façon drastique. A Lefkas un nouveau centre administratif a été construit ( et assez convenablement terminé! ) sur les terrains vagues juste en face de la marina.. La nouvelle municipalité semble vouloir en finir avec l'aspect relativement négligé qu'offre la petite ville e.a. par l'activation des services d'entretien. On s'est mis à nettoyer et à planter, et l'honnêteté nous oblige à dire que ce changement soudain est manifeste. Encore que les vieilles habitudes semblent tenaces, sur les parkings nouvellement aménagés les conducteurs font fi de l'obligation de payer malgré les panneaux pompeusement installés, jouissant "à la grecque" du manque de motivation des policiers, qui de l'aveu d'une de nos connaissances locales, sévissent surtout vis-à-vis de touristes contrevenants!

 

  LEFKAS  mairie et nouveau centre administratif LEFKAS parking pres de la marina apres des annees enfin en cours de finition LEFKAS lagune nord  
         

 

 
Rénovation et enfin début de quelque entretien des espaces municipaux à Lefkada - le nouveau Centre administratif - les nouveaux parkings - les environs du musée sur la lagune nord
 
         

   

Mais la "honte de Lefkas", la grande décharge le long du Canal de Lefkas en direction de la Mer intérieure, à 500m de la ville et de la grande marina économiquement si importante, y est toujours tel un aveux d'incapacité de résoudre les problèmes d'environnement majeurs - conséquences du succès touristique de l'île! Tout touriste navigant - et ils sont chaque année très, très nombreux - associera, par l'ineffable force des odeurs et des couleurs, la décharge avec le chef-lieu de l'île de Lefkas! La semaine passée le feu s'est déclaré sur cet énorme tas de déchets de toutes sortes et d'immondices. Durant une longue semaine, par courant d'air venant du sud, une odeur âcre, nauséabonde, de détritus non-triés se consumant flottait sur la modeste cité. Un réel défi pour les nouveaux responsables? ( cliquez sur les photos pour agrandir )

 

mise à jour septembre 2011

 

Pour cette raison aussi, mais avant tout parce qu une certaine affluence se fait de plus en plus pressante à l'approche de la migration italienne du Ferragosto et que des Grecs de plus en plus nombreux mettent leur bateau à l'eau en vue des therines diakopes - les vacances d'été - nous préférons tourner le dos à Lefkas et à la marina alors bien trop bondée. Alors nous préférons oublier notre bateau, les charmants mouillages et les belles baies. L'invasion non seulement's de voiliers, de vedettes, de petits yachts mais surtout de semi-rigides rapides équipés de moteurs trop puissants - 2x 250 CV n'est alors nullement exceptionnel - ne permet aucun espoir de mouillage calme. Séjourner dans les baies et dans les petits port où une absence totale d'organisation sévit et où à d'autres moments de l'année déjà, par l'invasion croissante de flottilles et autres charters, il n'est pas toujours agréable de jeter l'ancre, est lors de ces vacances de masse dénué de tout plaisir. Les plages bondées, elles aussi sont à éviter. Il s'agit donc de se retirer dans sa planque, d'aller passer ces semaines chaudes loin de cette affligeante agitation!

 

... notre été à Hortó et ses Rencontres 2011, après une petite exploration de la région de l'Olympe depuis Litochoro

 

04.08.11 Hortó, Magnesia Chersonisos ( region du Pilion )

Hier midi nous sommes arrivés à Hortó.

 

Nous voulons - comme les années précédentes - passer cette heure de pointe touristique qui dure un mois dans ce très charmant village alors encore assez calme. Nous avons à nouveau pris possession de notre chambre dans ce petit hôtel hélas de plus en plus délabré mais après un rigoureux nettoyage et quelques petites réparations que nous nous empressons de réaliser, nous nous sentons à nouveau tout à fait chez nous. Avec une certaine nostalgie mêlée d'impuissance nous voyons le petit hôtel vieillir péniblement comme ses propriétaires pour qui tout devient plus difficile - cette incapacité, ce manque de courage à garder tout en état ... à moins qu'ils n'aient déjà abandonné ... Le dynamisme de 1992, alors déjà tempéré, est maintenant parti à tout jamais. Mais nous sommes toujours les bienvenus dans cet hôtel en fait vide en plein été. Refus du rare client, délibéré. Et nous, nous voulons jouir de l'admirable vue et du charme que ce petit village nous offre ... alors que c'est encore possible ...

De Lefkas à Hortó, de l'Ionienne à Égée, ces dernières années nous avons à chaque fois suivi un autre itinéraire

- en mars 2009, en voiture de location, par Ioanina, le site antique de Dodoni, la grotte de Perama, Metsovon et les Météores

- lors de printemps et l'été 2009 par la mer, par le canal de Corinthe, le golfe Saronique et les côtes de l'île d'Eubée

- l'année passée nous sommes passés par Galaxidi, Itea, Amfissa et Lamia - où nous avons dû nous passer la nuit suite à une panne

 

Cette année nous avons pris l'autoroute Egnatia jusque quelques dizaines de kilomètres avant Salonique car nous voulions passer par le mont Olympe. Depuis 1976 nous étions souvent passés par cette montagne mythique - en route pour Salonique et Lesbos , Thassos ou la Turquie - mais nous n'avions jamais exploré la région.

 

       
 
Par la récente autoroute Egnatia en route vers Litohoro et le mont Olympe
 
Le mont Olympe, vu de Litohoro
 
La tête de Meduse, musée de Dion
 

 

Cliquez ici et lisez le récit de notre petite exploration de la région de l'Olympe et de notre visite au site antique de Dion.

 

06.08.11 Hortó, Magnesia Chersonisos ( région du mont Pilion )

 

 

   
 

 

Hortó, samedi 6 août 2011, l'orage approche en fin d'après-midi

 

 

 

 

10.08.11 Hortó, Magnesia Chersonisos

Les Rencontres d'été à Horto Mt Pilion - organisées par la Fondation culturelle s. b. l. "G.Angelinis - Pia Hadjinikos" - www.horto.net, info@horto.net - en sont à leur 27e édition cette année.

Alors que cette année aussi la musique occupe la place prépondérante, une exposition organisée dans le petit musée attire bien vite notre attention: Les Spalathriens en Amérique au début du 20e siècle - photos et documents. Après la libération de la Thessalie, Argalasti a fonctionné comme chef-lieu de la municipalité de Spalathra, qui de 1881 à 1914 groupait un nombre de villages des environs. Grâce à des lettres mais aussi des photos Yiannis Koniordos fait revivre l'histoire des émigrants de Spalatra qui partirent en Amérique. Grâce aux commentaires et aux explications qu'il nous prodigua de vive voix nous avons pu outre-passer la barrière de la langue! Yiannis Koniordos est également l'auteur d'un beau livre qui retrace l'histoire du village de Hortó, dont le matériel photographique constitue également le point de départ.

     

 

 

Cliquez ici et apprenez en plus sur la 27e édition des Rencontres d'été à Horto Mt Pilion

 

Les impondérables de la vie quotidienne apportent parfois de passionnantes et charmantes surprises. Le soir nous allons régulièrement souper chez Evochia: le restaurant qui a ouvert il y a deux ans est devenu, après un début quelque peu hésitant, une des plus agréables cuisines de nos séjours en Grèce. La table voisine est occupée par une jeune femme et ses deux enfants en bas âge, accompagnée d'une amie. La conversation qui s'engage par de petits échanges au sujet des deux petits, révélera par la suite que la jeune femme en vacances n'est autre que la musicienne Smaro Gregoriadou, soliste de guitare classique et compositrice. Elle créa, l'arrangement musical pour Un songe d'une nuit d'été (op. 21 & 61) de William Shakespeare, sur musique de Felix Mendelssohn, spectacle de théâtre musical et danses lors de la 25e édition des Rencontres, en 2009. Son premier CD Reinventing guitar nous plaît énormément.

A Hortó, l'été, la musique est bien présente, même lors d'une rencontre fortuite dans un restaurant!

 

22.08.11 Hortó, Magnesia Chersonisos ( extrait du journal en photos d'Eric )

 

La chanson de Mort Shuman en mémoire, c'est bien Un été de porcelaine que nous passons ici ... un bel été, plein de charme - envoûtant même - mais tellement précaire ...

 

 
 

Nous partageons notre temps dans ce petit paradis, entre la baignade - la natation, avec une certaine discipline même - un peu de bronzage, beaucoup de lecture, les soirées des Rencontres 2011, les longues soirées à notre table chez Evochia - et ensuite à la terrasse de notre chambre! Après la lecture de quelques romans policiers - Nicci French et Denise Danks - puis Howard Jacobson, qui ne lui a pas particulièrement plu, Kaat s'est remise à genre nettement plus sérieux: l' Histoire de France de Jacques Bainville - un livre d'histoire qui se lit comme un roman édité en 1924, réédité chez Tallandier coll. Texto en 2007 - et le deuxième volume dans l'édition de la Pléiade des Nouvelles de Maupassant. Mis à part la mise à jour du site - travail assez exigeant -, parcourir les pages internet de quelques quotidiens et la lecture nettement plus approfondie du Monde grâce à mon abonnement en ligne - le feuilleton de fiction politique racontant la fin de l'euro [Terminus pour l'Euro, °26/7, 12/12 ] reste à bien des égards inoubliable! - j'ai repris, ayant terminé L'usage du monde (1963) de Nicolas Bouvier, la lecture de La longue route de Bernard Moitessier, le classique de la littérature nautique française.

Hortó était sur la route de retour de Christine et Guy de M. Balthazar vers Lefkas, après cette belle navigation qui les a emmenés à Istanbul. La météo se montrant clémente ils ont pu venir à la modeste jetée - là où en 2009 nous avions frappé les amarres de Nehalinnia - avant de rejoindre vingt-quatre heures plus tard le ponton Sunsail dans la baie de Vathoudi où leur bateau était plus en sécurité. Nous sommes alors partis pour une petite ballade vers Zasteni, Kotes, Agia Kiriaki et Lafkos. Après trois jours d'escale ils sont repartis, ayant constaté, eux aussi, que Hortó est une petite pierre rare pour passer le plus chaud de l'été!

 
 
 

Photos de Hortó, Kaat bronzant sur son matelas pneumatique à la bouée de Yiorgos, M. Balthazar ( arrivée et à la jetée ), un Canadair fait le plein d'eau lors du feu entre Lafkos et Xenovrissi le 11.08, Yiorgos, le pêcheur au travail, mise à jour du site à notre terrasse

 

29.08.11 Hortó, Magnesia Chersonisos ( extrait du journal en photos d'Eric )

 

Et nous faisons aussi de belles promenades dans la collines, entre les oliviers ....

       

Hortó avec ses nombreuses sources est riche en eau: dans un passé pas si lointain un réseau de petites canalisations alimentait le village et irriguait ses nombreux potagers; seul un seul est encore utilisé. Chaque bénéficiaire avait droit à un certaine unité de temps d'approvisionnement en eau, après quoi la petite dérivation était coupée et l'eau partait arroser le jardin suivant.

 

 

La ballade ici nous mène par le côté ouest du village à travers les belles oliveraies vers la route qui sillonne vers Metochi dont nous avons fait la promenade l'année passée en suivant au départ de Hortó le sentier - balisé de petits macarons jaunes - qui court par le flanc plus à l'est de la ravine.

 

     

 

 

météo août 2011

nombre de jours

 
 

clair

19

 
 

( peu ) nuageux

10

 
 

couvert

2

 
 

+ pluie/averses

4

 
 

+ orage

4

 
 

vent > 30nds

0

 
 

 

1-3 août: LITOHORO - mont OLYMPE, violents orages en fin de journée le 1er et le 2

4-31 août: HORTO: orages le 6 et le 31 en fin de journée

 

 

l'été 2011 dans l'Album Photos

 

06.09.11 18H00 Lefkas Marina. retour au bateau.

 

 

Temps d'automne ...

 

météo septembre 2011

nombre de jours

 
 

clair

20

 
 

( peu ) nuageux

6

 
 

couvert

4

 
 

+ pluie/averses

3

 
 

+ orage

2

 
 

vent > 30nds

2

 
 

30.09.11 Lefkas Marina. Bien qu'il fasse encore très beau, l'automne rappelle déjà son arrivée, comme ce mardi 20 septembre, menaçante, et avec brutalité. Nous n'étions pas sur l'île et notre bateau était solidement amarré à son emplacement bien abrité et sécurisé dans la marina de Lefkas. L'orage qui éclata en deuxième partie de l'après-midi était bien visible, depuis des jours, sur les gribfiles et la menace de mauvais temps était annoncée dans les prévisions météo. Mais la violente tornade qui a frappé la large baie de Vliho - à une dizaine de milles de Lefkas -, réputée sure et toujours très fréquentée pour son mouillage populaire ( mais que nous avons toujours ignoré e.a. pour ses eaux dites polluées dans le pilote de Heikell ) personne ne l'avait imaginée. Le bilan est lourd: un plaisancier français décédé, plusieurs bateaux coulés et des dizaines fortement endommagés ou détruits dans le chantier et sur le quai; dans le mouillage aussi des bateaux ont perdu leur mât ou ont eu les voiles déchirées.

Nous avons appris le désastre par le site de l'agence Amna.gr et celui de la ERT; nous avons pris contact avec des amis anglais dans la marina qui nous ont rassurés quant au conséquences de cet orage violent qui a touché l'île - sur Nehalinnia seul le pavillon de courtoisie en a fait les frais. Ils nous ont confirmé les conséquences dramatiques à Vliho.

De ce que nous avons entendu depuis notre retour à Lefkas en début de cette semaine, il s'avère que la tornade s'est formée près de Poros pour toucher, en se renforçant spectaculairement, avec une grande violence (principalement) le côté ouest de la baie de Vliho.

 

1-6 & 19-25 septembre: HORTO - averses le 20th, le 21 pluie et orage dans la soirée et la nuit et une grande partie de la journée du 22

A LEFKAS nous avons eu quelques gouttes le 8. LEFKAS a eu de la pluie et un violent orage le 19 et le 20, une tornade a touché VLIHO le 20, comme nous avons appris

 

Des images de la tornade sont à voir sur e.a. YouTube.

 

http://www.youtube.com/watch?v=Y9FzrWcg_LA

http://www.youtube.com/watch?v=wSB8zE-guFs

http://www.youtube.com/watch?v=ndg80ZN0D94

http://theadventuresofcurlysue.blogspot.com/2011/09/seasons-changing.html

 

autres sources:

http://www.theionian.com/2011/09/vlikho-bay-tornado-aftermath-photos-by_23.html

http://www.ybw.com/forums/showthread.php?t=287823

http://forum.amicidellavela.it/topic.asp?TOPIC_ID=62806

 

 

Des belles journées ensoleillées et encore bien chaudes nous profitons pour préparer l'hivernage du bateau sur les terrains de la marina: dans quelques jours nous sortirons notre bateau alors que déjà notre projet pour la saison prochaine commence à prendre forme ...

 

17.10.11 Nieuport ( B ). Alors que la Grèce se prépare à une nouvelle semaine de fortes protestations contre les mesures d'austérité supplémentaires imposées par l'Union Européenne, la BCE et le FMI (la Troïka), nous arrivons chez nous. Les dernières images de notre bateau, de Lefkas et Hortó, et du voyage de retour restent sur notre rétine et nous donnent un sentiment d'irréalité. Mais nous sommes très heureux de revoir Olivier et Helen, et le fait de pouvoir à nouveau accéder aisément et rapidement à l'information est rassurant au moment où en Belgique les interminables négociations pour la formations d'un nouveau gouvernement semblent plus près d'aboutir et alors que la crise de l'euro connaît une énième phase de dramatique tension.

 

         
 
 

1. Hortó 20/21 septembre 2011

   

2. coucher de soleil à la plage de Pefkouli (Lefkas) après une belle journée encore estivale, température de l'eau de mer très agréable encore

 

 

Fin septembre nous sommes retournés à Hortó (1) pour quelques jours: alors qu'une violente perturbation orageuse passait sur Lefkas et qu'à Vliho des dizaines de bateaux étaient fortement endommagés et qu'un plaisancier perdait la vie dans une tornade, nous n'avons eu qu'un jour et demi de parfois forte pluie et quelques coups de tonnerre et quelques éclairs. De façon générale la météo de fin septembre et de la première quinzaine d'octobre a été relativement estivale (2)! Une chance pour préparer l'hivernage du bateau sur les terrains de Lefkas Marina.

 

         

4. villa Athene ( websitelink, update 2013 ) à Apolpena

 

3. Nehalinnia sur l'aire d'hivernage de Lefkas Marina

       

 

Le 3 octobre nous avons mis le bateau au sec (3) et nous avons à nouveau occupé la villa Athene ( websitelink, update 2013 ) (4) à Apolpena. Comme chaque année nous avons parcouru la liste qui nous guide dans la préparation de l'hivernage. Mais à ces travaux de routine s'ajoutent toujours des interventions plus ponctuelles: ainsi cette année nous avons dû démonter pratiquement tout le pic avant afin de pouvoir remplacer le câble d'alimentation du feu bicolore sur le balcon - après près de 15 ans bien oxydé!

 

 
 

5. Orage, vue de l'hôtel El Greco à Igoumenitsa

       

6. Samedi matin 06H00 UTC, départ d'Igoumenitsa vers Venise, avec une heure de retard dû au mauvais temps - le Lefka Ori venant de Patras -

 

Cette année aussi nous avons réservé notre traversée d'Igoumenitsa (5) (6) à Venise à bord du Lefka Ori d'Anek lines , pour le samedi 15 octobre. Nous avons voyagé avec d'autre compagnies mais nous trouvons le service sur ce bateau parfait. comme nous arrivons un dimanche matin à Venise nous évitons pour une large partie du voyage en voiture le plus gros du trafic de poids-lourds sur les autoroutes italiennes et suisses. L'approche d'une dépression orageuse nous fait décider par souci de sécurité de nous rendre déjà vendredi après-midi à Igoumenitsa car prendre la route à Lefkas à quatre heures du matin pour une bonne centaine de kilomètres - comme nous l'avions fait l'année passée - ne nous emballe pas de violents orages étant annoncés.

Si vendredi matin Kaat prenait encore un dernier bain de soleil à la terrasse de villa Athene, nous nous engagions - ayant quitté Lefkas vers trois heures et demie, après un dernier passage par notre bateau - à la sortie du tunnel d'Aktio-Preveza sur la route vers Igoumenitsa sous un ciel noir encre à la rencontre de l'orage et des fortes pluies qui s'étaient invités bien avant l'heure!

 

     
 

7. Samedi matin, le vent souffle force 7 de secteur est

 

8. Dimanche matin peu avant 05H00 UTC, l'approche de Venise par Porto del Lido, par un magnifique lever de soleil

 

 

Après une matinée très venteuse (7) samedi - secteur E 7 bft - le vent mollit en fin d'après-midi et la mer se calme quelque peu alors que sur le Lefka Ori nous avons profité de tout le confort souhaité!

 

   
 

9. Le bateau de croisière MSC, approche du coeur de Venise: le Palazzo Ducale avec derrière la Piazza San Marco, le Campanile, précédant le Lefka Ori

 

 

   

Cette fois aussi nous sommes en admiration à la vue de cette beauté, mais contrairement à l'année passée il fait très beau (8). Le spectacle de ces trois géants - deux bateau de croisière et le Lefka Ori - qui simultanément traversent la Laguna Veneta, passent San Marco et le Canale della Giudecca (9) (10), crée une sensation des plus surréalistes, et nous ne pouvons réprimer un sentiment quelque peu désorientant, mélange d'admiration, d'étonnement et d'incompréhension!

 

10.

   

 

Lors du débarquement la chance nous sourit: nous sommes parmi les premiers à pouvoir sortir du ventre gigantesque hyperplein du ferry. Le trafic d'abord très fluide en ce dimanche à une heure somme toute encore matinale va s'intensifier sérieusement autour et après Milan et en Suisse aussi, surtout après le passage du tunnel du Gotthard: dans certains cantons les vacances d'automne ont déjà commencé.

 

Après Bâle nous entrons en France, pour prendre la direction de Selestat à une dizaine de kilomètres de Strasbourg. Nous avons réservé une chambre à l'hôtel Etap de cette ville que domine de loin le château du Haut-Koeningsbourg, par commodité pour le cas où nous arriverions tard. Mais nous sommes arrivés bien tôt à destination: nous en profitons pour découvrir Selestat en suivant le parcours de la 19e biennale d'art contemporain, Selest'Art 2011, qui surprend le visiteur en divers lieu avec des créations parfois très bizarres, tantôt très confrontantes!

Plus tard, dans la soirée, lorsqu'on nous sert une belle choucroute garnie et un Pinot Gris, nous réalisons que nous avons vraiment quitté la Méditerranée!

 
   

(11) Selestat

Nieuport, lundi après-midi 17 octobre, vers 16 heures nous garons notre voiture sur le parking de notre immeuble. Nous voici de retour chez nous - pour ces quelques sombres mois d'hiver du moins!

 

     
 

Nieuport, de la jetée E, regardant vers l'ouest, la jetée W - 18.10.2011

 

Nieuport, de la jetée E, regardant vers l'ouest, - 20.10.2011

 

 

La suite de notre voyage: 4. La Grèce 6. printemps, été et automne 2012. Pf 10

Album-photos

Le temps qu'íl fait actuellement à Lefkas? Cliquez ici!

Retour à la page précédente: 4.Grèce 4: printemps, été et automne 2010

Retour à l' Aperçu général, cliquez ici.

 

------> A l'attention de ceux qui désirent être informés de l'évolution de la santé de Mark (Mark Wiicherley, s/y Options , maureenandmark.blogspot.com dispense un bulletin régulièrement mis à jour

Top
Updated 8-sep-15
   
webmaster Q-Webbels